Biture express

Livre

Aubry, Florence (1968-....). Auteur

Edité par Mijade - 2010

En vacances dans un camping, Sarah et Gaby découvre les joies et les peines des adolescentes de leur âge.

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Titan Noir / Florence Aubry | Aubry, Florence (1968-....). Auteur

Titan Noir / Florence Aubry

Livre | Aubry, Florence (1968-....). Auteur | 2018

Après son bac, Elfie se trouve un job d'été dans un parc océanographique. Très vite, on lui propose de devenir dresseuse d'orques. Un boulot de rêve, croit-elle. Elle croit aussi qu'ils sont amis, Titan et elle. Elle croit que dan...


Cote(s) : R AUBR
Médiathèque de Meudon-la-Forêt | Adulte | Rayon La Passerelle
Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Binge drinking 3/5

    Le titre du roman est assez évocateur, plantant le décor dès la première scène : Sarah se réveille avec une « gueule de bois » monstrueuse après une soirée festive très arrosée. C’est le mois de juillet au Camping de la Kabylie dans le Sud de la France et les deux sœurs, Sarah (15 ans) et Gaby (13 ans) y passent chaque année leurs vacances d’été. Sauf que pour Sarah les vacances riment toujours avec grosse soirée arrosée et flirt aguicheur avec les garçons. Mais Sarah se rendra-t-elle compte du danger à consommer de l’alcool de manière abusive et jusqu’où cela peut-il conduire sachant qu’elle s’est réveillée de sa cuite sans pantalon et la culotte baissée…? Florence Aubry, documentaliste dans un collège, aborde ici le phénomène récent et très médiatisé du binge drinking (que l’on peut traduire en français par biture express), concept importé du Royaume-Uni consistant à boire une grande quantité d’alcool en très peu de temps afin d’atteindre un état d’alcoolisation maximal. L’auteur a brillamment traité ce sujet : le ton est réaliste et juste (on voit qu’elle travaille au quotidien avec des ados), l’alternance des narratrices (Sarah et Gaby) permet d’avoir les deux points de vue (celui de la personne s’adonnant à la biture et celui du témoin) et surtout, Aubry ne tombe ni dans la « morale facile », ni dans les « phrases donneuses de leçons ». Elle raconte simplement les actes et les sentiments d’une adolescente qui boit occasionnellement mais ne se rend pas compte des dangers autres, auxquels la consommation excessive d’alcool l’expose comme le viol ou encore les accidents. Ces vacances seront le prétexte pour faire comprendre à Sarah les limites à ne jamais franchir. Un roman d’apprentissage de qualité autour d’un thème d’actualité, roman qui fut relu et amélioré grâce à une classe de lycéens français afin de coller au plus près de la réalité des jeunes.

    par SophieC Le 11 février 2021 à 09:47