La rouille / Eric Richer

Livre

Richer, Eric. Auteur

Edité par Ogre (Editions L'). Paris - 2018

La Rouille est une histoire d’enfance, un roman d’apprentissage, du passage de l’âge de l’enfance à celui de l’adulte, mettant en scène un schéma universel, celui du refus de grandir et de passer par les rites de nos clans. Nói vit dans une casse automobile avec son père, quelque part dans un pays post-soviétique cerné de misère ordinaire. Bientôt, il devra passer le « Kännöst », un rite initiatique brutal, mystérieux et inquiétant imposé par les hommes de sa communauté. Entre soirées MMA, concerts de Métal et défonce aux détergents, Nói grandit comme il peut, chahuté par ses émotions, à l’ombre du grand père clanique et tyrannique. Sans jamais cesser de rêver de partir loin, très loin… Entre Sweet Sixteen de Ken Loach et Kids de Larry Clark, La Rouille vous attrape et ne vous lâche pas. La rouille, c’est la gangrène qui gagne le corps et l’âme de chacun, qui ronge et rend tout espoir de salut impossible.

Voir la collection «L'OGRE»

Autres documents dans la collection «L'OGRE»

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Sélection : Les coups de coeurs livres de Février 2019

Les meilleures tisanes santé | Arnal-Schnébelen, Bérengère. Auteur

Les meilleures tisanes santé

Livre | Arnal-Schnébelen, Bérengère. Auteur | 2007

Toutes les tisanes permettant de soulager ou prévenir les maux courants, avec des indications pour une préparation simple. Des informations sur le mode et la durée d'utilisation.


Cote(s) : 627 HOME
Médiathèque de Meudon centre | Adulte | Rayon Santé
Le sel de nos larmes | Sepetys, Ruta (1967-....). Auteur

Le sel de nos larmes

Livre | Sepetys, Ruta (1967-....). Auteur | 2016

Chacun né dans un pays différent. Chacun traqué et hanté par sa propre guerre. Parmi les milliers de réfugiés de la seconde guerre mondiale, fuyant à pied vers la côte de la mer Baltique devant l'avancée des troupes soviétiques, q...


Cote(s) : R SEPE
Médiathèque de Meudon-la-Forêt | Adulte | Rayon La Passerelle
La rouille / Eric Richer | Richer, Eric. Auteur

La rouille / Eric Richer

Livre | Richer, Eric. Auteur | 2018

La Rouille est une histoire d’enfance, un roman d’apprentissage, du passage de l’âge de l’enfance à celui de l’adulte, mettant en scène un schéma universel, celui du refus de grandir et de passer par les rites de nos clans. Nói vi...


Cote(s) : R RICH
Médiathèque de Meudon centre | Adulte | Rayon Romans
Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Coup de Cœur 5/5

    Roman sombre et post-apocalyptique, après-coup d’un événement qu’on ne connaît pas, dans une zone sans doute post-soviétique et qui oppose une modernité présente au loin (la grande ville) et des survivances tribales, notamment à travers le rite violent du kännöst auquel le personnage principal – Nói, un ado de 14 ans en forte rébellion et spirale autodestructrice – cherche à échapper. Entre casse de voiture, rapport familiaux père-fils brutaux et parfois violents, tradition mortifère à laquelle il est impossible d’échapper et non-dits familiaux délétères, ce texte constitue sans nul doute une expérience qui passe à la fois par les images fulgurantes que l’auteur manie avec efficacité, la structure du récit qui parfois se morcelle et se fragmente comme le monde qui nous est donné à voir (métaphore du nôtre sans doute un peu) et par l’écriture tant celle-ci semble parfois épouser par une forme de dislocation l’effondrement que l’on sent poindre à chaque instant et qui ne manquera pas de surgir d’ici la toute fin du texte et qui fait que l’on ne sait si la rouille contamine et corrode de l’extérieur ou si elle ronge la matière de l’intérieur et du fait même qu’elle est.

    par Pascal Le 31 janvier 2019 à 10:33
  • Coup de coeur ! 5/5

    Roman sombre et post-apocalyptique, après-coup d’un événement qu’on ne connaît pas, dans une zone sans doute post-soviétique et qui oppose une modernité présente au loin (la grande ville) et des survivances tribales, notamment à travers le rite violent du kännöst auquel le personnage principal – Nói, un ado de 14 ans en forte rébellion et spirale autodestructrice – cherche à échapper. Entre casse de voiture, rapport familiaux père-fils brutaux et parfois violents, tradition mortifère à laquelle il est impossible d’échapper et non-dits familiaux délétères, ce texte constitue sans nul doute une expérience qui passe à la fois par les images fulgurantes que l’auteur manie avec efficacité, la structure du récit qui parfois se morcelle et se fragmente comme le monde qui nous est donné à voir (métaphore du nôtre sans doute un peu) et par l’écriture tant celle-ci semble parfois épouser par une forme de dislocation l’effondrement que l’on sent poindre à chaque instant et qui ne manquera pas de surgir d’ici la toute fin du texte et qui fait que l’on ne sait si la rouille contamine et corrode de l’extérieur ou si elle ronge la matière de l’intérieur et du fait même qu’elle est.

    par Pascal Le 07 octobre 2018 à 14:57